• "Au Paradis des Fringues", une friperie ouvre ses portes dès le 19 novembre à la Délégation

     Composition FINAL100A4.jpg

     

    Comme vous le savez, la Délégation et tous ses acteurs ne manquent pas d'idées et de défis à relever !

    Ainsi, nous réfléchissons depuis plusieurs mois à la mise en place d'une Friperie au sein des locaux de la Délégation. Hier, s'est réuni un Comité de Pilotage (avec notamment une personne ayant une expérience active et actuelle dans une Friperie associative).

    En quelques lignes, voilà ce que nous nous sommes dits. 

     

    Pourquoi une Friperie?

    - pour impliquer et valoriser les compétences de nos adhérents qui seront demain en charge de l'organisation, de la vente et de la gestion de cette Friperie

    - pour profiter de la situation géographique de la Délégation et en faire un lieu de passage et de rencontre

    - pour permettre de mieux connaitre l'APF et de porter un autre regard sur le handicap

    - pour développer d'autres ressources et ainsi être plus indépendant pour mener à bien nos différentes actions

     

    Comment une Friperie ? 

    - nous avons un container de récupération de vêtements dans la cour de la Délégation qui serait notre 1er fournisseur

    - en communiquant au maximum autour de notre friperie pour récupérer les affaires que nous aurions sans doute tous donnés ailleurs

     

    Les "+" ? 

    - un projet qui en l'état ne demande aucun investissement car nous avons déjà : 

    . des vêtements (attention, il en faudra toujours et encore !)

    . des espaces (salles de réunion et couloir) qui se prêtent à notre projet, 

    . des portants, 

    . des cintres, 

    . des espaces permettant le tri et le stockage.

    - pas de pression ! Nous ne sommes pas Emmaüs et ne voulons pas le devenir. Nous tablons ce jour sur une ouverture tous les mercredis de 14h à 17h30 (ça peut évidemment évoluer). Nous n'avons pas d'objectifs chiffrés puisque nous n'avons pas d'investissements à la base. 

    - des partenaires de la Délégation intéressés par le projet 

     

    Les "risques" ? 

    Nous n'en avons vu aucun pour l'instant... Ah si que ça fonctionne et que vous preniez du plaisir à vous impliquer dans ce projet ! 

     

    Envie de faire partie du projet, faites-le nous savoir, on a besoin de vous !!!! 

  • Lancement du collectif national pour une France accessible pour tous

    Alors que l’accessibilité est une obligation nationale depuis 1975 et répond à une forte demande des citoyens français, la loi de 2005 qui prévoyait l’accessibilité au 1er janvier 2015 n’a pas été respectée et des délais supplémentaires sont aujourd’hui proposés pour rendre la France accessible.

    Face à ce constat qui prive des millions de citoyens d’une réelle liberté d’aller et venir, plusieurs organisations représentatives de personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des familles, d’usagers des transports en communs et de la voie publique (cyclistes et piétons) décident de s’unir pour créer un collectif national pour une France accessible pour tous. La création de ce collectif fait suite à la publication de l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui crée les Agendas d’accessibilité programmés (Ad’AP).


    L’ambition de ce collectif est de rassembler tous ceux dont le quotidien dépend de l'accessibilité et de la conception universelle pour tous ou qui en sont promoteurs. Son ambition est aussi de promouvoir l’accessibilité auprès de l'opinion publique et des décideurs politiques. Car l’accessibilité universelle n’est pas une demande catégorielle mais concerne l’ensemble de la population et notamment : les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes, les blessés temporaires, les enfants en bas âge, les cyclistes, les voyageurs avec bagages, les livreurs et toutes les personnes valides pour le confort procuré.

     

    Ce collectif pour une France accessible pour tous rappelle son opposition au texte actuel de l’Ordonnance relative à l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, contre lequel il entend dès maintenant se mobiliser tant au plan national que local. En effet, cette Ordonnance constitue un recul des ambitions de la loi de 2005 mais aussi un coup porté à la nécessaire adaptation de la société au vieillissement.

    Le collectif rejoint les  recommandations faîtes par le Défenseur des Droits au Gouvernement, et partage l’avis défavorable que le CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées) a émis par rapport à l’Ordonnance.

    Aussi, le Collectif pour une France accessible appelle les Parlementaires à refuser de ratifier en l’état l’Ordonnance qui leur sera présentée prochainement par le Gouvernement.

     

    Plus les mesures pour achever les transformations nécessaires tarderont à être prises aujourd'hui, plus lourdes seront les dépenses pour répondre aux citoyens de demain.

     

    Ce collectif appelle toutes les organisations engagées pour l’accessibilité universelle à le rejoindre.

     

    Premières organisations participantes au collectif :

     

    -       l’Association française contre les myopathies (AFM-Téléthon)

    -       l’Association Nationale Pour l'Intégration des personnes Handicapées Moteurs (ANPIHM)

    -       l’Association des paralysés de France (APF)

    -       la Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes (CFPSAA)

    -       la Confédération française des Retraités (CFR)

    -       le Conseil National des Associations Familiales Laïques (CNAFAL)

    -       les Droits du piéton

    -       la Fédération française des associations d’infirmes moteurs cérébraux (FFAIMC)

    -       la Fédération Nationale des Associations de Retraités (FNAR)

    -       la FNATH, association des accidentés de la vie

    -       la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT)

    -       le Groupement français des personnes handicapées (GFPH)

    -       le Groupement pour l’Insertion des personnes handicapées physiques (GIHP)

    -       la Fédération Jumeaux et plus

    -   l’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM)

    -       l’Union nationale des associations de parents d’enfants inadaptés (UNAPEI)

    -       l'Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (Uniopss)

      

     

     

    Contact pour intégrer le collectif inter associatif sur l’accessibilité :

    APF : Nicolas Mérille : 06 80 67 36 81 / nicolas.merille@apf.asso.fr

     

     

  • Les Assises du bien vivre ensemble, le 6 novembre à Beauvais

    Fort d'une volonté de réunir en un même lieu et au même moment, tous les acteurs du "bien vivre ensemble" de Beauvais, la Délégation oeuvre depuis des mois avec la municipalité à la mise en place de ces Assises.

    Animé par l'envie que ces Assises ne soient pas qu'une "tribune déclarative de bonnes intentions", c'est à nous, acteurs associatifs et citoyens de faire entendre notre voix et de venir clamer haut et fort notre vision de cette société que nous appelons depuis longtemps de nos vœux. 

    Articulées autour de table ronde, l'idée est de venir balayer tous les thèmes transversaux rendant possible ce "bien vivre ensemble"

    A cet égard, vous trouverez ci-joint, le courrier d'invitation à ces Assises. 

    Prenez-en bonne note, elles se tiendront ; 

    le jeudi 6 novembre de 8h30 à 13h à la Maladrerie St Lazare à Beauvais. 

     

    L'entrée est libre et nous vous attendons nombreux ! 

     

     lettre invitation assises v2.pdf

     

     

  • Weekend national Handidon et autres festivités...

     HANDIDON.JPG
     
    Bonjour à toutes et à tous, 
     
    Comme vous le savez, depuis le 15 septembre, toute l'APF et les Délégations Départementales en "chef de fil", sont sur le pont pour faire de la 1ère édition d'Handidon une réussite permettant à notre mouvement associatif de mieux respirer financièrement. 
     
    A cet effet, le Siège a décidé de faire du weekend du 18 et 19 octobre, un symbole où tous les acteurs et sympathisants de l'association seront amenés à se mobiliser, partout en France.
     
    Dans l'Oise, nous vous proposons ainsi :
    - un stand sur le marché de Beauvais le samedi de 10h à 15h 
    - un stand à l'Elispace,  le dimanche à partir de 15h30 lors du match de Volley Beauvais-Tours. 1500 personnes sont espérées par le Club ! 
    20 places nous ont été offertes par le club et permettrons de remercier les plus actifs d'entre vous (et il nous en reste !)
     
    Sur Creil et Compiègne, des stands seront également tenus lors des marchés.
    Pour mieux répondre aux disponibilités des adhérents des groupes respectifs qui seront responsables, ils seront tenus :
    - le 22/10 de 9h à 12h30 à Creil
    - le 8/11 de 9h à 12h30 à Compiègne
     
    D'autres événements dans le département sont en attente de confirmation et nous ne manquerons pas de vous en informer. 
     
    Même 1h, nous serons ravis de pouvoir vous compter parmi nous. 
    Plus nous serons nombreux sur le terrain et meilleurs les résultats seront ! 
     
    Par retour de mail, merci de nous indiquer si vous souhaitez et pouvez venir "grossir les rangs" ! 
     
    Bien à vous